Photo of Naturist and his dog on on a road on World Naturist DayUn membre basé en Allemagne se joint à de nombreux autres membres dans le monde entier pour célébrer la Journée mondiale du naturisme.

C’est aujourd’hui la Journée mondiale du naturisme. Elle a été lancée en 2006 par la Fédération internationale de naturisme (INF-FNI) et vise à faire connaître le mode de vie naturiste. Ensemble, c’est beaucoup plus amusant : ne cachez pas votre attitude positive à l’égard du naturisme, mais parlez-en ouvertement ! C’est la seule façon de rendre le naturisme plus populaire et mieux connu. Le symbole naturiste est également utile. Motivez les autres à essayer ! Il suffit d’en parler à une personne”, peut-on lire aujourd’hui sur Facebook dans la publication de GetNakedGermany e.V., qui m’a fait connaître.

En tant que membre de l’association GetNakedGermany et de l’INF, j’ai profité de cette journée de commémoration et d’action pour faire une longue promenade avec mon chien en costume d’Adam.

Ma promenade est partie de Mariahochheim, le long de l’Erlensee et du Schwarzenbach, en direction de Gösslingen et retour.

Sur le chemin du retour à Rottweil, il s’est mis à pleuvoir. Il faisait 18°C. C’est alors que j’ai eu l’idée de montrer du sanglier à mon chien. Je l’ai mis dans toutes les situations possibles et imaginables pour maîtriser l’instinct naturel d’un jeune chien d’un an. De toute façon, je voyageais toujours nue dans la voiture. En arrivant sur le parking de l’enclos des sangliers, j’ai vu que les chemins étaient mouillés et boueux, avec de l’eau jusqu’aux chevilles par endroits. Je pouvais supposer que personne ne visiterait la réserve par ce temps. Je n’avais pas envie de rencontrer beaucoup d’autres personnes. Cependant, il faut s’attendre à ce que des rencontres puissent se produire n’importe où et n’importe quand. Pour minimiser ces rencontres, j’ai cherché un chemin de randonnée loin des villes et ensuite dans la forêt près de Dietingen.

Au total, j’ai rencontré un secoueur de tête, un couple et un propriétaire de chien. J’ai discuté avec ces deux derniers de la Journée mondiale du naturisme et du naturisme en général.

J’ai vu quatre autres personnes de loin. À cette distance, elles pouvaient probablement se rendre compte que j’étais nu. J’ai délibérément évité d’aller dans leur direction et j’ai tourné les talons.

Photo of naturist and his dog walking on a road on World Naturist DayPuis est arrivée la garde forestière, qui m’a suivi à distance dans son véhicule tout-terrain. Elle ne voulait pas que je l’approche. Elle a appelé la police, qui est venue à trois reprises. J’ai expliqué à l’équipage de la voiture de police que c’était aujourd’hui le jour du souvenir. Ils veulent maintenant transmettre l’affaire aux autorités locales en leur demandant de la sanctionner comme une infraction administrative concernant une nuisance publique. J’ai objecté qu’il s’agissait d’une infraction administrative et que ma marche nue était tout à fait légale.

Cette situation montre d’autant plus qu’il est peut-être plus important que jamais de sensibiliser et d’éduquer les gens au naturisme. Il s’agit d’une liberté naturelle qui devrait être accordée à chacun dans les espaces publics en tant que droit de l’homme.

Épilogue : J’ai passé plusieurs fois des vacances au Danemark. Dans ce pays, la baignade nue est autorisée sur toutes les plages, sauf interdiction expresse. Je me suis allongée sur la plage et je suis entrée dans l’eau avec d’autres personnes nues, mélangées à des personnes en maillot de bain et à des femmes en burkini sur la même plage. C’était tout à fait naturel ! C’est ainsi que cela devrait être partout dans le monde.

Texte et photos avec l’aimable autorisation de Dieter E. Albrecht, Rottweil, Allemagne