Photo of Jean Peters in the margins of the Luxembourg congressLe célèbre peintre Salvador Dali a dit une fois : « L’adieu est la naissance de la mémoire. » Je peux développer
cette citation et dire, cet adieu est en même temps le début d’un nouveau chapitre dans la vie de Jean Peters.
Il a dit une fois une phrase qui était très précieuse pour moi :
Je voulais toujours laisser uniquement des traces, et pas de la poussière.
Cela m’a impressionné énormément. Et bien sûr, il a laissé des traces.
Jean a fait son travail diversifié avec une grande sensibilité, que ce fussent des traductions, des circulaires aux fédérations, ou la rédaction du site internet, il a renforcé les relations avec les fédérations et était disponible quasi 24/24hrs pour toutes les questions et assistances. Il savait qu’il pouvait compter sur ses dames au bureau, et au Comité Central il avait des collègues à bord qui l’appréciaient et le soutenaient.
Il a travaillé pour l’INF-FNI pendant plus de treize ans, d’abord en tant que secrétaire de l’EuNat et à partir de
2014 comme Vice-président/secrétaire au CC.
Nous disons au revoir à un homme qui peut être sûr de notre respect et notre estime. Nous souhaitons à Jean
bonheur, santé et satisfaction. Merci d’avoir été pour nous un exemple d’énergie, d’équité et de sens de responsabilité pendant tant d’années en tant que collaborateur.
Toute l’équipe du CC et les collaboratrices aux bureau, Mireille et Simone tiennent à te remercier pour le travail
en tant que secrétaire et Vice-président de l’INF-FNI.
Merci pour tout le temps que tu nous as consacré, pour ton engagement, ton aide et ton amitié ! Avec tous tes
collègues, tu as fait fonctionner l’INF-FNI au cours de ces dernières années.