Évènements des derniers jours à Alpe-Adria: (Rapport de Sieglinde)


Bien sûr, nous n’avons pas seulement voyagé « juste pour le plaisir » en Croatie, mais nous devons toujours faire quelque chose de spécial. Alors chaque matin à 09h00, Sébastian nous a permis de commencer la journée avec un yoga de réveil. Pendant presque 20 minutes, presque tous les muscles du corps sont consciemment (ou inconsciemment déplacés pour ceux qui n’étaient pas vraiment réveillés)!

Merci Sébastian, ce fut une expérience merveilleuse pour nous. (10 à 15 participants)


Ensuite, une pause de 30 minutes nous était accordée avant d’entendre la tendre voix de Bärbel et de participer au spectacle parfaitement composé de Qigong. Tout semble léger et aéré, non seulement mes muscles endoloris en disent long! Grâce à Bärbel, elle a en fait réussi à amener beaucoup d’entre nous à pratiquer davantage de Qigong dans le futur!

Merci Bärbel, c’était génial! (12 à 18 participants)


Maintenant, en fait, une pause prolongée a été annoncée jusqu’à 15 heures permettant de nous baigner et prendre un bain de soleil! Le moment était venu pour Eckhard de nous faire découvrir les secrets de la danse créative. Pendant près d’une heure, nous avons une nouvelle fois été en mesure de déterminer où se trouvent les muscles dans notre corps. En dehors de cela, et avec sa nature charmante, presque timide, Eckhard a rapporté des choses que nous avions oubliées depuis longtemps. Nous avons consciemment fait l’expérience de nous-mêmes, sommes batifolés comme de jeunes enfants et avons appris à nous confier à des inconnus tout en nous amusant sans fin. Merci Eckhard c’était unique. (18 à 24 participants)

Et notre journée d’activités était loin d’être terminée! À 17h00, Sébastian nous a gâtés avec un yoga sain! C’était vraiment une bonne fin de journée. Il nous a vraiment facilité la tâche en nous laissant passer 45 minutes avec des bols chantants et d’autres instruments de manière à ce que tout soit rafraîchi, détendu et de bonne humeur pour le dîner.

Merci Sébastian, c’était un chef-d’œuvre! (22 à 34 participants)

Avec toutes les énergies positives imaginables, nous commencerons demain nos activités sportives: cross tout-terrain, pédalo, tir à la corde, ping-pong, vélo tout-terrain, volley- et Beach volley, échecs et pétanque! Jusqu’au samedi soir, nous pourrons le faire!

 

Alpe Adria 2019 – Impressions par Tanja (FENHU)

C’est bon d’être ici. La bannière devant l’endroit dit tout. INF-FNI nous donne le plaisir de nouveau. Le camping et les appartements FKK Solaris nous ont accueillis comme toujours: la mer, la vue, le personnel, la nourriture, l’ombre, la piscine, les gens et les jeux! Nous sommes tous venus de pays différents: Italie, Suisse, Slovénie, Allemagne, Autriche, Luxembourg, Hongrie, Serbie et Inde pour participer à la réunion qui s’est tenue dans ce lieu magnifique à Solaris, en Croatie. Cette fois, notre hôte a tout fait pour rendre notre présence plus intéressante – cela a amené quelques personnes très intéressantes à rester avec nous pendant un certain temps et à partager avec nous leurs compétences particulières afin de nous donner des moments intéressants et renforcer notre paix intérieure avant les compétitions.

Commençons par notre routine du matin. Se réveiller avec Sébastian et le matin nu, le Hatha Yoga fut le réveil le plus réussi, mais le Sound Yoga de l’après-midi était encore meilleur. Il a dit: “Apportez tout ce dont vous avez besoin pour être à l’aise (tapis de plage, couverture, coussin…)” Une pratique de yoga douce et nue à l’extérieur nous a accompagnés dans notre voyage quotidien pour réveiller nos corps et nos esprits. Tout ce que nous avions à faire, c’était d’accepter le fait que même les débutants pouvaient faire du yoga avec quelques connaissances de base. Cela nous a aidés et nous a permis de nous concentrer sur ce qui compte vraiment.

Dans son camping-car, il profite de la vie d’un naturiste. Il est également professeur de yoga certifié et producteur de musique. Il a étudié «Sound Healing» avec «Santa Ratna Shakya» au Népal – et «Sound Massage» avec Peter Hess en Allemagne. Il est le voyageur du monde. Parfois, ce jeune Berlinois se présente dans sa ville natale, dans laquelle (il a reconnu lui-même) ne s’est jamais élevé sur l’un des monuments principaux de la ville – la tour de télévision à l’«Alexanderplatz» où il habite à proximité.

Du temps pour se détendre! Dans la soirée, nous avons laissé Sébastian nous inviter à un nouveau voyage avec la méditation des bols chantants népalais (et d’autres instruments): «Il n’y a rien à faire – nulle part où aller – mais soyez vous-même. » Nous étions juste allongés sur nos couvertures sur l’herbe, laissant ces sons célestes nous mener vers un autre monde – nous étions dans la nature, au fond de celle-ci, « piégés » avec de longues pailles d’herbe qui nous entouraient. Nos yeux étaient fermés et nous avions presque l’impression de voler sur le tapis magique d’Aladin.

Toujours nus dehors, sentant la brise sous les arbres du centre sportif, les ateliers de Qi Gong nous ont procuré des moments de paix, des moments de sentir notre propre énergie couler en nous, des moments de pleine conscience nous amenant à nous connecter avec nous-mêmes et notre corps, nous enseignant la « Simplicité, patience, compassion ». Ces trois-là sont vos plus grands trésors. Simple en actions et en pensées, vous retournez à la source de l’être » (www.taichisfera.com). Bärbel nous a donné ce précieux cadeau.

Une fois les ateliers terminés, l’instructeur nous a donné un dépliant en papier sur la méthode qu’elle appliquait: «Soulevez Chi Up – Pour Chi Down» de Zhineng Qi Gong (Zhi = sagesse, Neng = potentiel, Qi = essence de vie, énergie de vie, force de vie, Gong = travail, exercice, forme rapide à apprendre, facile à déplacer, avec visualisation et affirmations. Sur la couverture, j’ai vu un nom de famille allemand familier et lui ai demandé si elle connaissait un homme appelé Berend avec le même Elle a répondu: « Oh, oui. Oui. C’est mon mari. » J’ai sourié: « J’aimerais le rencontrer. Pensez-vous s’il aimerait me rencontrer? » « Oh, oui, je pense qu’il va le faire « , répondit-elle en souriant. Cela ne prit que deux minutes. Je me retournai et vis un homme avec un grand sourire et des yeux encore plus souriants devant moi: » Berend, je suis si heureux de vous rencontrer finalement. Le sentiment était réciproque et nous avions l’impression que nous avions tous les deux retrouvé un cousin éloigné et perdu, que nous n’avions jamais rencontré auparavant, et pourtant si proche, car nous étions membres de la même famille appelée membres de l’INF-FNI.

Encore nu, un atelier du début de l’après-midi nous invitait à nous sentir libres comme des oiseaux – voler, tourbillonner, rouler, glisser et danser comme nous n’avions jamais dansé auparavant. Nous avons eu l’occasion de sentir pleinement la liberté en soi. Il s’agissait d’un atelier de danse créative orchestré par Eckhart, où ses chorégraphies légères nous ont inspirés la confiance et la proximité, nous ont donné la joie de bouger à travers le rythme. «Eckhart est un danseur et naturiste enthousiaste et rassemble les deux passions. Expérience de danse – Dansons avec le vent dans les arbres et avec les vagues sur la plage. Dansons aux mots, aux images, à l’imagination, à la musique, aux applaudissements et au tambourinage. Ayez le cœur de le faire et vivez une aventure passionnante. »À la fin, nous valsons ensemble dans la nature avec la chanson divine : « Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain ».

Les jeux ont commencé – beaucoup de plaisir, beaucoup de sourires, beaucoup de rires, de la sueur (pas aux échecs, bien sûr), des encouragements ont aidé, et certains n’ont pas pu. Même si vous perdez, vous gagnerez! J’ai participé à une compétition d’échecs et perdu tous les jeux auxquels j’ai participé. C’était la dernière place N° 6 pour moi. Rosita m’a réconforté avec les mots: «Le N° 6 est très bien placé!» Et a fait un clin d’œil. Nous avons tous éclaté de rire. J’ai dit que j’avais la place de mon numéro préféré, alors j’ai reçu ma récompense. Merci Univers, nous allons chérir ce moment pour toujours! Peut-être qu’un jour je raconterai comment j’ai gagné la 6ème place au concours Alpe Adria aux échecs, mais je ne dirai jamais à personne combien il y avait de concurrents. Et j’ai plein de belles photos du concours pour prouver mes propos! 🙂

Pour mon autre participation aux jeux, j’étais dans l’équipe féminine de Pédalo, nous n’avons pas décroché la médaille pour une bonne raison. Au premier virage, nous avons bien joué, mais après cela, Francine et moi-même nous nous sommes bien amusés, hurlant de rire en nous passant le gouvernail. Au deuxième tour, nous avons presque oublié de pédaler. Pour nous, ce fut la meilleure course de tous les temps, la médaille était en deuxième place d’importance (désolé INF-FNI). Nous sommes revenus à la position de départ en tenant la main, car nous sommes devenus de bons amis. À la fin, pouvez-vous me dire si avons-nous gagné ou perdu?

Un jour, j’ai vu un spectacle intéressant près du centre sportif – on pouvait voir de loin Jean et Sylvie conduisant une grosse moto de scooter. Le lendemain, il est venu aux jeux avec sa petite trottinette électrique. Cet homme est incroyable! Y a-t-il un véhicule motorisé que cet homme ne peut ni piloter, ni conduire? J’imagine qu’un jour, il pourrait sortir de l’un de ces petits sous-marins James Bond et lorsqu’on lui demandait s’il pourrait plonger, il répondrait dans l’une des nombreuses langues qu’il parle à sa manière humble: «Oh, eh bien, c’est rien… »

J’ai rencontré Névio, un gentleman italien, si digne et gentil que ces impressions se propagent autour de lui comme des vagues.

Quant à Rosita, la personne à la personnalité douce mais pétillante comme la sienne, je voudrais la revoir, encore et encore … C’est une bénédiction à chaque fois.

Et il y avait Nevia, la belle jeune femme membre du personnel d’animation qui ressemble à un papillon, mais elle est un gestionnaire très responsable, dont la politesse va au-delà des tâches professionnelles et avec qui j’ai partagé quelques minutes de conversation amicale les deux fois où j’ai rendu visite à Solaris.

Au restaurant de la piscine «Sidro», l’hospitalité de Bernard et Igor m’a apporté de la fraîcheur avec du «Radler» lorsque j’en avais le plus besoin… Calamars grillés savoureux… Excellentes crèmes glacées et crêpes aux myrtilles…

La princesse de l’évènement était la jeune Darina qui jouait aux échecs comme une professionnelle et lors d’un duel de tennis de table, elle jouait aux côtés de son père comme une adulte.
J’ai de nouveau rencontré Franca, car je me souviens que nous avions tous dansé joyeusement en nous tenant tous la main en cercle lors de notre dernière soirée en 2018. Cette fois, son mari était là aussi. Lele était là, que j’ai rencontré plus d’une fois. C’était bien de les revoir tous.

Les Slovènes avaient le plus grand nombre de participants, le plus grand nombre de couples, le plus grand nombre de noms doublés, le plus grand nombre de médailles, deux chiens très spéciaux (Edo’s Ron, l’ange gardien des autocaravanes, des tentes et ses personnalités, et le chien de Minja Tara, secourue en Bosnie et qui était prévu de rester brièvement), une mère spéciale avec une fille tout aussi spéciale et qui méritait de recevoir la plus grande coupe à la fin.
Une fois à leur camping, Mimi et Maya m’ont offert un sandwich pour me rafraîchir et continuer la journée. C’était si gentil.

La cérémonie de remise des médailles a été organisée au Centre sportif, bien sûr, à l’ombre de grands arbres, à l’extérieur, à l’endroit où se déroulaient la majorité des jeux sportifs. Sieglinde a prononcé plusieurs mots de bienvenue, puis a donné la parole à d’autres personnes qui ont aidé à gérer les jeux. Janos a présenté les vainqueurs de médailles un par un, et Gianfranco a fait une annonce spéciale. Il l’a fait passionnément, à sa manière, afin que les personnes agissant derrière les coulisses soient mentionnées, et l’un d’eux est certainement Peters Jean, dont le travail et le dévouement ne sont pas visibles, mais méritent d’être reconnus. Nous avons tous convenu de cela.

À la fin, il y avait des personnalités spéciales qui devaient être récompensées et Sieglinde a fièrement présenté trois instructeurs qui animaient des ateliers pendant les trois premiers jours, dont les conseils avisés et les enseignements rendaient notre présence spéciale.

Comme elle tenait six médailles spéciales dans ses mains, il devait y avoir plus de personnes spéciales autour d’elle. L’un d’entre eux était un participant venu de très loin des Indes et méritait une médaille spéciale honorable pour avoir parcouru le plus grand nombre de kilomètres pour atteindre Alpe Adria, environ 20 000 km aller-retour. Les autres participants spéciaux étaient Sasha et Julien, qui illustrent les avantages réels de la mise en œuvre du naturisme dans le travail avec les personnes handicapées et expliquent en quoi les personnes dans le besoin se sentent mieux dans leur vie quotidienne et leur travail.

Une statue a été décernée par Sieglinde à Janos pour l’apport annuel de médailles à Solaris et surtout pour sa gestion professionnelle de nombreuses classes sportives pendant maintes années.

À la fin de l’Alpe Adria, c’était la même chose qu’au début: c’était une question de gens, si ordinaire, et pourtant si exceptionnel. Nous les saluons tous !

 

Réunion avec les responsables des sports A-A-2019 tenue le 17 Juin à 10 heures. (par Jean)

Présents: Sieglinde, Jean (INF-FNI), Lele (FENAIT), Maja (ZDNS), Janos et Kristian, (FENHU), Rosita et Gianfranco (LNV), Anita et Ksenija (Valamar).
Sieglinde ouvre la réunion à 10h10.

Elle informe l’auditoire que cette réunion durera à nouveau 7 jours (du 7 au 14 juin 2020) y compris le Qigong, le Yoga etc. pendant plusieurs jours. Cela nous permettra de répartir les séances de Yoga sur plusieurs jours le matin et une ou deux compétitions l’après-midi. Le Centre sportif sera alors le lieu de notre cérémonie d’ouverture, des jeux et de notre clôture avec remise des prix afin que tout le monde connaisse le bon emplacement.
Pour permettre aux gens du camping de nous rejoindre, nous allons imprimer toutes les affiches et les distribuer dans tout le camping. Elle remercie SOLARIS pour son aide précieuse et demande s’il y a des questions :

Janos présente le futur jeune président de la FENHU et mentionne quelques problèmes liés au chronométrage des temps du pédalo.

Jean lui répond que c’est normalement la tâche de l’officier d’EuNat Sport, Angela Russell, mais elle ne pouvait pas venir pour des raisons personnelles. Dans ce cas, elle devrait fournir un substitut.
Sieglinde demande à Janos s’il est disposé à fournir à nouveau les coupes et les médailles pour la prochaine réunion. Il marque son d’accord.

Kristian: Je n’ai aucune proposition, je suis nouveau ici…
Rosita: Merci à Solaris pour leur assistance.
Sieglinde demande à Gianfranco s’il est disposé à organiser la pétanque l’année prochaine. Il accepte et promet de faire venir plus de participants de l’Italie.

Maja: Se plaint du temps d’attente à la pétanque et propose de reporter le départ à 17h00 en cas de fortes chaleurs. Elle suggère également dans ce cas que quelqu’un apporte des boissons au terrain et pourrait humidifier le terrain de jeux.

Sieglinde dit qu’apporter des boissons revient au chef d’équipe, mais humidifier les terrains de jeu n’est pas acceptable pour jouer. (Mouillé pour les uns, sec pour les autres?)
Maja se plaint du chronométrage par Jean pour le pédalo.
Jean: J’ai entendu quelqu’un se plaindre assez fort et d’une façon assez impolie mais la raison m’était inconnue et il n’y avait pas d’autre commentaire.

Maja: Les temps actuels ne doivent pas être gardés au secret, mais affichés en temps réel sur un tableau d’affichage.
Jean: Non, ça devrait rester secret jusqu’à ce qu’à la remise des prix. Concernant votre plainte envers le chronométrage : Le chronométrage était correct et a même été supervisé par Sunil assis à côté de moi. Je ne comprends pas cette plainte, car notre responsable des sports a procédé de la même façon l’année passée et aucune plainte ne nous est parvenue !

Sieglinde dit que nous n’avons ni le temps ni une personne présente pour le faire. Si vous êtes prêt à le faire l’année prochaine, allez-y. (Quelques discussions supplémentaires sur cette procédure)
Sieglinde interrompt ces discussions et dit: Si vous voulez faire cela, vous pouvez le faire.
Concernant un tableau d’affichage: Solaris peut fournir un tel tableau, mais ils ont besoin d’avance les noms des participants pour le compléter. Ceci ne concerne que le pédalo et la pétanque.
Jean: Et voilà le problème: Ex : J’ai reçu la liste de ZDNS quelques heures seulement avant la compétition!

Sieglinde: Comme je l’ai déjà dit auparavant: En ce qui concerne les affiches, nous les imprimerons et les placerons quelques jours avant à différents endroits au camping.
Rosita à Maja: Veuillez considérer que les jeux des AA sont justes pour le plaisir, ce ne sont pas des Jeux olympiques.
Maja se plaint que les terrains de « Beach » volley et de volley-ball étaient en mauvais état ou mal préparés.
Jean: Le « Beach » volley était prévu vers 17h et l’équipe d’animation n’a pas été informée du changement de l’horaire. À 10 heures, l’équipe Solaris était sur place pour préparer le champ BVB.
Maja: La corde du tir à la corde était également absente le premier jour et ce jeu a donc été annulé.

Sieglinde à Maja. L’année dernière, cette corde était au centre sportif et a été fournie par l’équipe d’animation de Solaris. Mais cette année, il n’y avait aucune équipe d’animation chez Solaris avant le 1er juillet pour des raisons inconnues. L’équipe a retrouvé la corde le lendemain, mais il était trop tard.
Maja propose également d’organiser à nouveau la cérémonie d’ouverture au restaurant avec de la musique et des boissons.

Sieglinde dit que c’était notre décision, c’est notre réunion et nous n’allons plus le faire pour des raisons financières. Comme je l’ai déjà dit, tout se passera au centre sportif.
Maja se plaint des médailles, veut un changement et est interrompue par Gianfranco (3 personnes parlent ensemble, illisible)

Jean explique à Gianfranco ce changement proposé et attend une proposition de Maja.
Maja propose de remplacer les médailles par des diplômes et / ou des cadeaux locaux régionaux d’Istra.

Sieglinde: Qui va émettre ces documents et acheter les cadeaux? Et c’est une question de budget!
Maja propose de changer la promotion de cet événement pour attirer plus de monde. (Journaux, assistance de Solaris etc.)
Jean: Tout a été publié dans notre section de téléchargement EuNat et dans le calendrier des événements EuNat / INF-FNI disponible pour plus de 150 000 membres INF-FNI, sur Facebook par Rosita, etc. Que pourrions-nous faire de plus?

Valamar: Nous sommes très fiers que vous soyez ici sur notre camping et que vous ayez passé un bon moment. En ce qui concerne le marketing et la promotion de Alpe-Adria, cela doit être fait à un niveau supérieur, pas chez Solaris. Nous ne sommes pas habilités à prendre une décision de promotion dans la société VALAMAR. Toute proposition de promotion doit venir du conseil supérieur.

Après quelques discussions sans rapport avec cette réunion, Sieglinde clôture la réunion à 10h50.

Elle souhaite vous revoir tous l’année prochaine à cet endroit ou lors d’un autre évènement d’EuNat.